Introduction

Le cancer est la croissance incontrôlée de {tooltip}cellules{end-link}Structure fondamentale des tissus vivants.{end-tooltip} anormales. Un amas de ces cellules forme une masse appelée tumeur. Les tumeurs neuroendocrines sont une forme de cancer qui peut survenir dans plusieurs organes, principalement dans le tube digestif.

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) proviennent des cellules chromaffines, des cellules qui sécrètent des substances hormonales. Ces cellules sont présentes dans plusieurs organes du corps, mais en particulier à l'intérieur du tube digestif. On les appelle alors cellules entérochromaffines (entéro = de l'intestin). Elles contribuent au contrôle de la sécrétion des sucs digestifs et de la rapidité à laquelle la nourriture progresse dans le tube digestif. Pour ce faire, elles sécrètent principalement de la {tooltip}sérotonine{end-link}Substance hormonale qui joue un rôle dans la conduction des influx de type nerveux.{end-tooltip}, mais peuvent également produire d'autres substances.

Votre corps maintient un équilibre en produisant constamment des millions de cellules pour remplacer celles qui meurent de vieillesse ou à cause d'une {tooltip}lésion{end-link}Tissu biologique se trouvant dans un état anormal.{end-tooltip}. Un cancer commence quand cet équilibre est rompu. En raison d'un changement apparu dans une cellule, le corps commence à faire plus de cellules que nécessaires pour remplacer les cellules mortes. Le corps perd le contrôle sur les cellules qui se multiplient rapidement et cela mène à la formation d'une tumeur. Quand ce processus affecte les cellules chromaffines, cela conduit à une tumeur neuroendocrine. En progressant, ces tumeurs peuvent envahir les tissus et les organes avoisinants ou se propager ailleurs dans le corps, au foie par exemple. Il s'agit alors de {tooltip}métastases{end-link}Foyer de cellules cancéreuses qui s’est formé quand des cellules de la tumeur cancéreuse initiale se sont propagées par la circulation sanguine ou lymphatique.{end-tooltip}. 

Vous avez peut-être entendu le terme « tumeur carcinoïde » : il s'agit du nom donné aux tumeurs neuroendocrines jusqu'à récemment. Depuis 2000, le nom tumeur neuroendocrine est utilisé.

Les tumeurs neuroendocrines (TNE) peuvent se développer dans plusieurs sites, subdivisés en gastro-intestinaux ({tooltip}estomac{end-link}Organe en forme de poche qui reçoit les aliments en provenance de l'oesophage. Il tient un rôle majeur dans la digestion des aliments en les broyant à l’aide de sucs gastriques.{end-tooltip}, {tooltip}intestin{end-link}Partie du tube digestif qui fait suite à l’estomac et qui s’étend jusqu’à l’anus. L’intestin se subdivise en intestin grêle et en gros intestin.{end-tooltip}, {tooltip}appendice{end-link}Excroissance du gros intestin qui se situe à l'extrémité droite du côlon.{end-tooltip}, {tooltip}côlon{end-link}Tube musculaire d’environ 150 cm (5 pieds) de long, qui fait partie du gros intestin et qui relie l’intestin grêle au rectum. C’est dans le côlon que l’eau est extraite des résidus de la digestion avant leur évacuation.{end-tooltip} et {tooltip}rectum{end-link}Dernier segment du gros intestin, qui relie le côlon sigmoïde à l’anus. C’est là que les selles sont entreposées avant leur évacuation.{end-tooltip}) et extra-digestifs (poumon, {tooltip}ovaires{end-link}Glandes génitales femelles qui produisent les ovaires et des hormones (estrogènes et progestérone).{end-tooltip}, {tooltip}pancréas{end-link}Organe situé dans l'abdomen qui joue un rôle à la fois dans la digestion des aliments et dans le maintien du taux de sucre dans le sang.{end-tooltip}, {tooltip}vésicule biliaire{end-link}Organe en forme de poire qui emmagasine la bile jusqu'à ce que le corps l'utilise pour faciliter la digestion., et autres){end-tooltip}. Les TNE gastro-intestinales sont les plus fréquentes, et les informations contenues dans ce site concernent ces tumeurs.

Tableau 1 : Localisation des tumeurs neuroendocrines

Site

Nombre de cas (%)



Tractus gastro-intestinal

54,5



Intestin grêle

44,7



Rectum

19,6



Appendice

16,7



Côlon

10,6



Estomac

7,2



Sites extra-digestifs

44,7

Source : Maggard MA et al, Updated population-based review of carcinoid tumors. Ann Surg. 2004 ;240(1) :117-122.


Les tumeurs neuroendocrines ont un potentiel de {tooltip}malignité{end-link}Cancéreux{end-tooltip}. Elles peuvent cependant être plus ou moins agressives en fonction du moment de développement où elles sont rendues. Les tumeurs {tooltip}bien différenciées{end-link}Se dit d'une tumeur constituée de cellules individualisées, qui ressemblent aux cellules normales.{end-tooltip} progressent et envahissent les autres organes moins rapidement. Elles sont parfois difficiles à distinguer des tumeurs bénignes. Les tumeurs {tooltip}mal différenciées{end-link}Se dit d'une tumeur dont les cellules sont très différentes des cellules normales, jusqu'à devenir méconnaissables.{end-tooltip} sont plus agressives, ce qui signifie qu'elles grossissent et se propagent rapidement.

Retour en haut

Saviez-vous que?

ruban

Le symbole des tumeurs neuroendocrines est le ruban zébré, comme le ruban rose l'est pour le cancer du sein.

Informations et Soutien

information_soutien