Chirurgie

La chirurgie est la modalité la plus importante dans le traitement à visée curative des métastasesUn foyer de cellules cancéreuses qui s’est formé quand des cellules de la tumeur cancéreuse initiale se sont propagées par la circulation sanguine ou lymphatique. hépatiques. Elle n'est indiquée que pour certains types de métastases hépatiques. Il est donc important de connaître d'où vient la tumeurUne masse de cellules à croissance anormale et sans utilité pour le corps. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. primaire même si parfois la tumeur primaire ne peut être localisée. La chirurgie hépatique se fait habituellement dans des centres spécialisés à cet effet. Il s'agit d'une des chirurgies les plus complexes pouvant être faite dans l'abdomen.Région du corps humain située entre la poitrine et les hanches. Elle contient l’estomac, l’intestin grêle, le gros intestin, le foie, la rate et plusieurs autres organes. Pour cette raison, il est possible que vous alliez aux soins intensifs pour surveillance après l'intervention.

L'objectif de la chirurgie est d'enlever une portion du foie contenant la métastase. L’objectif est de réséquer la ou les métastases en totalité. Il est donc préférable de laisser une marge de sécurité de foie sain autour de la métastase de façon à assurer le plus possible une résection complète. En postopératoire, le foie se régénère. La régénération hépatique dépend de la quantité de foie laissé en place ainsi que de sa qualité.

Étant donnée que le foie se régénère, il pourra être possible dans certains cas d'enlever jusqu'à 80 % du foie chez certains individus. Ce pourcentage peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Chez les patients avec un foie altéré par une maladie hépatique ou la chimiothérapie, la quantité de foie restante doit être plus élevée pour permettre une régénération adéquate.

Parler à votre médecin de la possibilité d'effectuer une chirurgie hépatique. Si il est pertinent, il pourra vous référer à un chirurgien hépatique pour évaluation. Il n'est pas toujours utile pour les patients de procéder à la résection hépatique. Le site de tumeur primaire (côlon, rectum ou autre) est très important. La résection de métastases hépatiques de cancer colorectal est bien établie dans la littérature scientifique. En revanche, pour les autres sites de tumeurs primaires, les indications sont beaucoup moins certaines mais existent dans certains cas. Discutez de cette situation avec votre médecin.

Embolisation portale

PVE_avantPVE_apres

embolisation-portale-avantembolisation-portale-apres

Lorsque le foie restant est de volume trop petit, il y a contre-indication à procéder à la résection hépatique par crainte qu'il n'y ait pas suffisamment de régénération hépatique. Dans certains de ces cas, il est possible de faire grossir préalablement la portion de foie qui restera en place après la résection par le biais d'une embolisation sélective de la veine porte. De cette manière, le foie restant se régénère à l'avance pour éventuellement permettre une résection avec des risques moindres. Les indications de l'embolisation portale sélective pré-opératoire sont variables. Cette mesure sera envisagée par votre chirurgien hépatique lorsque nécessaire.

Retour en haut

Techniques de destruction locale

RFA-percutane-aiguille-dans-le-foieIl est parfois possible de détruire les métastases hépatiques avec différentes techniques appelées techniques de destruction locales. Il s'agit d'un ensemble de techniques regroupant la cryothérapie, la thermo-destruction par radiofréquence et la thermodestruction par micro-ondes. Ces techniques consistent en l'introduction d'une aiguille dans la tumeur (lors d'une opération ou à travers la peau) pour ensuite produire une insulte thermique qui détruit la tumeur. La tumeur peut donc être détruite par du froid intense (cryothérapie) ou de la chaleur (radiofréquence ou micro-ondes). Les indications de ces techniques et leurs modalités varient beaucoup. Votre chirurgien hépatique pourra vous en parler.

Retour en haut

Radiofréquence

RFA-covidien-2La radiofréquence consiste à détruire par la chaleur une tumeurUne masse de cellules à croissance anormale et sans utilité pour le corps. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. hépatique en la laissant en place dans le foie. Cette technique peut se faire soit en percutanéeÀ travers la peau. ou lors d'une intervention chirurgicale (laparotomieIntervention qui consiste en une incision de la paroi abdominale permettant une chirurgie ouverte. ou laparoscopieExamen visuel direct de la cavité abdominale, au moyen d'un endoscope.). L'aiguille de radiofréquence est placée au centre de la tumeur en se servant d'un appareil d'imagerie (échographie, tomodensitométrie, etc.). Par la suite, un courant électrique est appliqué et chauffe l'extrémité de l'aiguille, ce qui détruit la tumeur et une zone de sécurité de foie normal au pourtour. La tumeur ainsi détruite est considérée comme traitée.

RFA-covidien

La radiofréquence est surtout efficace pour les petites tumeurs. Pour que la radiofréquence soit possible par voie percutanéeÀ travers la peau., il faut que la tumeur ait une localisation favorable et qu'elle soit accessible. La radiofréquence est la technique de destruction locale la plus répandue actuellement. Les études scientifiques ont démontré son utilité dans le traitement des métastases hépatiques de cancer colorectal. En revanche, la majorité des experts s'entendent pour dire qu'elle ne devrait pas remplacer la résection des métastases et ne devrait donc être réservée que dans les cas où une résection n'est pas possible.

 

RFA_covidien_avant RFA_covidien_apres

 

 

Retour en haut

 

Informations et Soutien

information_soutien

چت روم

خرید هاست

خرید دامین

بازی انلاین نقطه خط

نقطه خط

بازی انلاین