Examens de laboratoire

Ces examens permettront de confirmer le diagnostic de tumeur neuroendocrine, mais aussi d'évaluer et de suivre votre état de santé avant, pendant et après les traitements.

Analyses sanguines

Formule sanguine complète : Une analyse de sang qui fournit le nombre de cellules ({tooltip}globules rouges{end-link}Cellules du sang riches en hémoglobine qui assure le transport de l'oxygène dans le sang.{end-tooltip}, {tooltip}globules blancs{end-link}Cellules du sang qui sont responsables de la lutte contre les infections.{end-tooltip} et {tooltip}plaquettes{end-link}Cellule sanguine qui contribue à prévenir les saignements ou à les arrêter après une blessure.{end-tooltip}) qui circulent dans votre sang.

Bilan hépatique : Ces analyses servent à mesurer la concentration sanguine de certaines substances qui donnent une idée du fonctionnement du foie.

Bilan rénal : Ces analyses permettent de surveiller la santé de vos reins en mesurant la concentration de certaines substances dans le sang.

Analyse urinaire (5-HIAA urine sur 24 heures)

Cette analyse permet de savoir si la tumeur neuroendocrine sécrète des substances hormonales. Après avoir été transformées, ces substances hormonales sont éliminées dans l'urine. Il est possible de les mesurer par un examen d'urine.

Il vous sera demandé de recueillir votre urine pendant une période de 24 heures, afin qu'elle soit analysée. Certains aliments (bananes, ananas, noix, avocats, cantaloups, tomates, kiwis, dattes, raisins, aubergines, et autres) et médicaments (acétaminophène, phénobarbital, diazépam, nicotine, et autres) peuvent modifier les résultats de l'analyse. Vous serez donc avisés de ne pas les consommer dans les 48 heures qui précèdent le prélèvement.

Cet examen pourra être utilisé au moment du diagnostic, et lors du suivi après les traitements.

Dosage de la chromogranine A sérique

La chromogranine A est une protéine qui est associée aux tumeurs neuroendocrines. Un taux élevé de chromogranine A dans le sang peut signifier la présence d'une tumeur neuroendocrine. Cependant, elle peut aussi être élevée dans d'autres cancers et d'autres maladies non-cancéreuses. Il faut donc l'utiliser et l'interpréter avec prudence. Elle ne sert habituellement pas au dépistage des tumeurs neuroendocrines. On ne peut pas tenir compte seulement de son résultat pour tirer des conclusions, il faut aussi considérer les résultats de tous les autres examens.

Cet examen aidera à évaluer la réponse au traitement et à détecter la réapparition de la maladie. Il pourra donc être utilisé :

- Au moment du diagnostic, pour évaluer l'importance de la tumeur ;

- Durant le traitement ;

- Après le traitement, pour assurer le suivi et détecter les {tooltip}récidives{end-link}Réapparition d’une maladie après sa rémission.{end-tooltip}.

Autres analyses

Parfois, d'autres analyses sanguines ou urinaires peuvent être demandées pour mesurer des substances hormonales plus rarement retrouvées dans les tumeurs neuroendocrines.

Retour en haut

Saviez-vous que?

Il existe une journée des tumeurs neuroendocrines, elle a lieu au mois de novembre à chaque année (netcancerday.org).

Informations et Soutien

information_soutien